Chauffage : Avantages et inconvénients de l’hydrothermie

L’hydrothermie ou la géothermie est une ancienne technique de chauffage qui sert à réguler la température de la maison durant l’hiver.  Pour certains, le caractère ancien de cette technique ne la rend pas moins efficace allant même jusqu’à la classer parmi les plus rapides au chauffage et les plus écologiques. Cependant, une autre catégorie d’utilisateurs la trouve dépassée et lui reproche d’être assez protocolaire. Chauffage hydrothermique : quels sont les avantages et les inconvénients ?

En quoi consiste l’hydrothermie et comment cela fonctionne ?

L’hypothermie est le fait d’utiliser les ressources naturelles issues de la terre afin de chauffer une maison. Dans les faits, le chauffage hydrothermique est une technique nécessitant l’implantation d’une pompe à chaleur à plus de 50 cm de profondeur. De cette façon, le dispositif parvient à chauffer l’intérieur de votre maison simplement en puisant de l’eau dans la nappe souterraine. 

Grâce à ce système, le confort est optimal et le chauffage efficace, puisqu’il peut en effet fonctionner quelque soit la région ou le type d’habitation.

Les avantages de l’hydrothermie pour le chauffage d’une maison

L’intérêt pour ce mode de chauffage est né dans les années 1999 et ne cesse de s’accroître notamment grâce à de nouveaux adeptes. Si cela s’explique en partie par la prise de conscience générale vis-à-vis des questions écologiques, il faut savoir que l’hydrothermie est un chauffage d’appoint qui présente de nombreux avantages.

Un chauffage respectueux de l’environnement

L’hydrothermie se servant de ressources renouvelables pour chauffer une maison, cela équivaut à poser un acte respectueux de l’environnement. En plus de cela, il ne requiert pas de gros traitement pour son entretien, ce qui limite l’usage d’une certaine catégorie de produit.

Par ailleurs, si vous vous inscrivez dans la démarche d’une maison plus verte, sachez que ce type de chauffage est relativement accessible à tous. Faites appel à un artisan certifié RGE et le tour est joué. 

Un chauffage harmonieux et qualitatif

La chaleur produite par une pompe à chaleur hydrothermique a le mérite d’être diffusée de manière homogène et d’excellente qualité. Tout l’inverse de certains avis qui le dépeignent comme étant un système de chauffage dont l’efficacité dépendrait exclusivement des conditions climatiques extérieures.

Chacune des pièces bénéficie d’une diffusion harmonieuse de la chaleur, contrairement à d’autres systèmes où certaines pièces sont privilégiées au profit d’autres. 

Après installation, vous bénéficiez d’un système autonome, performant et ne requérant pas le greffage d’un chauffage d’appoint. Et pour plus d’efficacité, le chauffage hydrothermique peut être diffusé soit à travers un plancher chauffant, soit grâce à un radiateur à basse température.

Une bonne rapidité de chauffe

Bien que ce mode de chauffage soit assez ancien, il n’a pas grand-chose à envier aux techniques récentes. Il fonctionne certes en permanence, mais consomme très peu d’énergie et peut chauffer votre maison en seulement quelques secondes. 

La possibilité de bénéficier du crédit d’impôt

Le fait que le système de chauffage hydrothermique soit respectueux de l’environnement rend son installation éligible au crédit d’impôt. Quoique pour y avoir droit et réduire le coût de vos travaux, votre projet d’installation d’une PAC hydrométrique doit répondre à certains critères. 

Vous devez donc :

  • au préalable, réaliser une étude de faisabilité de votre projet
  • contacter un artisan certifié RGE pour la réalisation de l’ouvrage
  • en faire la demande auprès des autorités compétentes.

Le crédit vous sera ensuite octroyé ou non en fonction de votre profil et des différents paramètres de votre projet. Cependant, gardez à l’esprit que même dans l’éventualité où votre profil correspond, le crédit d’impôt peut ne pas couvrir l’intégralité de vos travaux de rénovation. Un financement partiel implique donc un complément de votre part.

Un système de chauffage économique

Aussi bien économiquement qu’énergétiquement, l’hydrothermie vous fera réaliser de grosses économies. Financièrement, il s’agit de l’un des systèmes de chauffage les moins coûteux. En moyenne, vous n’aurez à débourser que 13 000 euros pour l’installation. Après cela, vous n’aurez plus qu’à vous acquitter des frais de consommation qui s’élèvent à 40 euros maximum par an.

Quant aux économies d’énergies qu’il vous permettra de réaliser, elles ne sont pas non plus négligeables. Dans la pratique, vous réaliserez en moyenne 70 % d’économies d’énergie comparativement à la plupart des dispositifs de chauffage.

Quels en sont les principaux inconvénients ?

L’installation d’un système de chauffage hydrothermique est assez alléchante compte tenu de ses avantages sur le confort de votre habitation et sur votre poche. Cependant, il n’en demeure pas moins assez compliqué. Voici quelques inconvénients de ce dispositif.

  • Nécessite obligatoirement l’intervention d’un expert : cette condition aux allures facultatives ne l’est en réalité pas du tout. La complexité du système et sa configuration font appel au savoir-faire obligatoirement d’un hydrologue et de plusieurs autres prestataires RGE.
  • Un système à renouveler régulièrement : comme pour la plupart des dispositifs de chauffages et de climatisations, l’entretien est le principal facteur de leur performance. Ainsi, il vous faudra renouveler votre système tous les 3 ans afin de le maintenir toujours opérationnel.
  • Conduit à une re-vérification du système d’isolation : un fonctionnement optimal d’une pompe à chaleur hydrothermique requiert une visite technique de toute l’isolation de la maison.
  • Des conditions qui peuvent être rédhibitoires : l’étude de faisabilité à réaliser avant d’entamer tout projet d’installation de pompe à chaleur hydrothermique implique des conditions pas si évidentes. Il faudra entre autres que vous ayez une nappe phréatique de 1 à 3 m3 au minimum sous le sol de votre maison. En plus de cela s’ajoutent des démarches administratives qui peuvent s’avérer très longues.