enduit clair sur un mur

Guide sur l’enduit anti-humidité

L’humidité sur les murs peut-être à l’origine de nombreux problèmes inquiétants. Au nombre desquels on peut énumérer la prolifération de moisissures sur les murs, certaines parties de la peinture qui s’écaille, l’apparition de tâches, etc. Si vous faites face à ce type de problème, l’utilisation d’un enduit anti-humidité pourrait être salvateur. De quoi il s’agit et comment s’applique-t-il ? Découvrez les réponses à toutes ses questions à travers ce guide sur l’enduit anti-humidité.

Qu’est-ce qu’un enduit anti-humidité ?

L’enduit anti-humidité est un type de traitement de surface utilisé pour lutter contre l’humidité au sein d’une maison. Par ailleurs, ils n’ont un effet que superficiel. Certains produits par contre, comme le drainage ou l’injection de résine sont employés dans les cas les plus sévères. 

Il se compose essentiellement de deux choses : la résine et le durcisseur. Pour venir à bout de l’humidité, on l’applique sur la dernière couche extérieure d’un mur et fait office de bouche-pores. Son action est alors efficace aussi bien sur les foyers d’humidité que sur les murs poreux. Le mur étant rendu étanche, la surface ne respire plus, devient imperméable et ne laisse plus passer l’humidité. Si le problème d’humidité est dû à une fuite d’eau, il vous faudra au préalable colmater la fuite d’eau sous pression avant de poser l’enduit sur le mur.

Et pour faire d’une pierre deux coups, vous pouvez utiliser ce type d’enduit pour colmater les fissures se trouvant sur un mur. Par ailleurs, il ne faudra jamais utiliser ce type d’enduit sur un mur extérieur de la maison. Dans cette configuration, l’humidité est enfermée dans le mur et ne fera que le fragiliser encore plus.

Les avantages de l’enduit anti-humidité

Le rôle principal de l’enduit est de traiter les murs et plafonds contre l’humidité. Il permet également de protéger votre maison de l’humidité provenant de l’intérieur ou de l’extérieur. Il est accessible et simple à utiliser. 

Quel que soit votre niveau en bricolage, vous pourrez le manipuler et l’appliquer assez facilement. Il existe d’ailleurs des mélanges vendus dans le commerce déjà tout prêt. Cependant, bien que la tâche soit à votre portée, nous vous recommandons de contacter un professionnel afin de mettre en place un diagnostic avant de réaliser les réparations. 

En dehors de leurs propriétés protectrices contre l’infiltration de l’humidité et les signes apparents sur nos murs, ces enduits permettent de limiter l’apparition de fissures et de crevasses. Dans le meilleur des cas, les enduits doivent être appliqués sur un support asséché. La particularité de l’enduit anti-humidité est qu’il est possible de l’appliquer sur support humide (en période de pluie ou sur un mur déjà atteint par l’humidité).

Les inconvénients de l’enduit anti-humidité

Sa fonction de bouche-trou est très efficace, c’est un fait. Cependant, il affiche quelques inconvénients dont voici une liste non exhaustive.

  • L’application de l’enduit ne convient que pour les murs intérieurs.
  • Le bon séchage de l’enduit dépend fortement de la clémence ou non de la météo.
  • L’enduit anti-humidité peut être appliqué en amont à tout recouvrement de surface. Ainsi, si ce dernier à des défauts, ils s’étendent sur la partie enduite.

Les précautions à prendre avant la pose de l’enduit

Il est important de clarifier un certain nombre de choses avant d’engager les travaux de pose de l’enduit anti-humidité. La première est de savoir que l’enduit n’est généralement utilisé qu’à titre préventif. On s’en sert donc pour camoufler les dommages causés par l’humidité afin que ces derniers ne soient pas visibles sur les murs. Cependant, cela ne signifie pas qu’il ne peut pas être employé pour corriger un mur déjà abîmé.

En prélude à la pose de l’enduit anti-humidité, la première chose à faire est de réaliser un diagnostic. Ainsi le problème pourra être solutionné de manière efficace et durable. Pour cela, il vous faudra faire appel à un professionnel qui une fois le diagnostic effectué saura vous dire si cet enduit convient ou non.

Après cela, il vous faudra faire un drainage sur le mur afin que celui-ci puisse bien adhérer. En plus, procédez au nettoyage de la surface. Cette étape consiste à retirer les résidus de peintures et l’enduit atteint par l’humidité.

Comment appliquer l’enduit anti-humidité ?

L’enduit anti-humidité selon certaines règles en fonction des cas.

Pour traiter un mur intérieur contre l’humidité

Vous devez d’abord préparer le mur avant d’y appliquer le produit. De cette façon, ce dernier sera plus efficace. À l’aide d’un grattoir ou d’une spatule, retirer les résidus de peinture, les papiers peints, etc. Si vous appliquez l’enduit sur un mur sans penser à les enlever, l’efficacité de l’enduit sera fortement altérée. Dépoussiérez le tout pour une meilleure adhérence puis appliquez l’enduit. Servez-vous pour cela d’une spatule ou d’un rouleau en fonctions des instructions du fabricant. Patientez ensuite en moyenne 24 h, le temps que le produit sèche.

Pour traiter un mur de garage ou un mur de sous sol

L’enduit anti-humidité contrairement à certains enduits peut s’appliquer sur un mur brut directement (en brique, en béton ou en parpaing). En ce qui concerne l’application sur le mur d’un garage ou d’un sous-sol, vous avez deux possibilités : utiliser un tout prêt ou faire vous-même le mélange. Si vous voulez réaliser le mélange vous même, respectez le dosage inscrit sur l’emballage puis mélangez bien les différents éléments dans l’optique d’avoir un mélange homogène.

Servez-vous ensuite d’une lisseuse pour refermer les imperfections du mur comme les joints et les surépaisseurs. Appliquez ensuite une seconde couche qui fera office de finition entre 12 et 24 heures après. 

Combien coûte un enduit anti-humidité ?

Vous retrouverez sur le marché l’enduit anti-humidité sous diverses formes. En seaux de 1,5, 5 voire 10 kg et en sacs de 5 kg ordinairement. Quoi qu’il en soit, prévoyez entre 20 et 25 euros par kilo pour les enduits en poudre et 40 euros en moyenne les deux litres pour les enduits déjà mélangés.