plan de calpinage

Comment réaliser un plan de calepinage ?

Si vous voulez avoir un recouvrement de sol harmonieux, la plupart des experts vous recommanderont de mettre en place un plan de calepinage. Cependant, qu’en est-il réellement et comment réaliser un plan de calepinage ?

Le plan de calepinage : qu’est-ce que c’est ?

La pose d’un revêtement de sol est une étape du plan de la construction d’une maison. Et comme pour la maison, l’installation dudit revêtement requiert elle aussi un plan. D’où le calepinage. Ce terme désigne une ébauche à plus petite échelle d’un revêtement de sol ou de mur. Il s’agit d’un passage obligatoire avant même de choisir le revêtement à utiliser et bien sûr également avant son installation. Le plan de calepinage peut aussi bien se faire sur papier que sur ordinateur.

A quoi sert un plan de calepinage ?

En clair, cette représentation réduite permettrait d’avoir un aperçu du rendu dans une pièce de tel ou tel matériel. Le plan prend notamment en compte l’association des couleurs, les motifs ou dessins… La finalité est donc de permettre d’avoir une longueur d’avance sur les éventuels faux pas lors de l’installation qui serait susceptible d’avoir une influence sur l’esthétisme du revêtement.

Par ailleurs, l’autre objectif du plan de calepinage serait de permettre d’éviter le gaspillage ou l’insuffisance de matériaux. Grâce à ce plan, vous connaîtrez la quantité de matériaux qu’il vous faut pour réaliser votre ouvrage. Il sert également de guide lors de la réalisation de l’ouvrage afin d’éviter les erreurs de coupe et de gagner du temps

Une fois, le plan bien réalisé, la pose du matériau n’a presque plus rien de compliqué.

Le plan de calepinage est un préalable à quel type de recouvrement de sol ?

La plupart du temps, le plan de calepinage est utilisé pour le carrelage (avec ou sans motifs) de différentes parties de la maison. Il peut également être utilisé dans la conception de murs spécifiques tels que ceux de la salle de bain. Le plan de calepinage est également nécessaire en prélude à la pose de parquets et de dalles.

Toutefois, il ne se limite pas à cela. Il est également valable pour la pose de pavés, de plafonds en plâtre, de faux plafonds, mais aussi en tapisserie. Il est important de noter que l’utilisation du plan de calepinage n’est pas exclusivement prévue pour l’aspect finition d’une habitation. Il peut également servir dans la construction d’éléments de bases à l’image des poutrelles, des poutres, des bardages, mais aussi pour l’agencement des briques de bardages.

La mise en place du plan de calepinage

Faire un plan de calepinage est à la portée de tous ; ou du moins théoriquement. Il vous faudra en dehors des outils (papier, crayon, ruban pour mesurer…), avoir des bases en dessin. Les choses commencent donc à se corser si en plus d’être assez moyen en dessin vous ne parvenez pas à prendre les mesures convenablement. 

C’est face à tout cela qu’il est recommandé de réaliser son plan de calepinage en se servant d’un logiciel. Encore plus intéressant, vous pourrez le faire directement en ligne. Il ne vous faudra renseigner au site que les informations liées à votre projet à savoir la dimension des carreaux, leurs motifs ainsi que les dimensions de la pièce et sa forme. Après analyse des résultats, un plan vous sera proposé assez rapidement avec mentionné le nombre de carreaux qu’il vous faut ainsi que la meilleure disposition à adopter.