Tuiles avec système flexoutuile : définition, installation, avantages et inconvénients

Le système flexoutuile est une technique de couverture de maison qui commence peu à prendre de l’ampleur sur le marché français. Quoique, il faut s’avoir qu’il s’adapte à tout type de bâtiment, mais requiert une installation assez longue. De quoi rendre certains perplexes. Découvrez à travers cet élément, l’essentiel à savoir sur les tuiles avec système flexoutuile : définition, installation, avantages, inconvénients…

Tuiles avec système flexoutuile : de quoi il s’agit ?

Le flexoutuile se définit comme un entremetteur ! Il s’agit de plaques faisant office de couverture sous la couverture qui peut se poser de deux façons différentes : directement sous la charpente du toit ou sur les liteaux en amont à l’installation des véritables tuiles de couverture. Ces deux techniques sont valables pour toutes les catégories de flexoutuiles.

Quant à l’importance de ce système de couverture, à première vue il n’est qu’esthétique. Cela est partiellement vrai, car visuellement, le flexoutuile a de nombreux atouts. Cependant, il assure également une bonne étanchéité à votre toiture. Et presque évidemment, cela requiert une installation respectant scrupuleusement certaines normes. 

Si les flexoutuiles s’associent avec des tuiles, c’est pour la simple raison qu’ils s’adaptent à tous les types de tuiles. Que vous ayez des tuiles en aluminium, en ardoise… vous pourrez avoir recours à cette technique de couverture.

Quelles en sont les caractéristiques ?

Les caractéristiques prodigieuses des plaques flexoutuiles font qu’elles sont essentiellement utilisées dans la rénovation de toiture. Cependant, pour bien comprendre avant de vous lancer dans un tel projet, il vous faut connaître les particularités du matériau.

Destiné au travaux de rénovation et de couverture

Comme mentionné plus haut, le flexoutuile est principalement destiné aux travaux de rénovation d’une maison. Il peut également (plus rarement) être utilisé pour la couverture d’une construction après sa finition

En gros, cette technique en cas de rénovation vous évite de changer toutes les tuiles de votre maison. Une fois installé, le flexoutuile vous permet de conserver vos anciennes tuiles tout en étant à l’abri de l’infiltration de l’eau.

Les constituants du flexoutuile

Le flexoutuile est un matériau léger, facile à manipuler et assez pratique. Des propriétés que lui confèrent les fibres cellulosiques et la résine thermodurcissable dont il est constitué.

Les caractéristiques pondérales et géométriques

Les particularités géométriques et pondérales varient en fonction du profil de flexoutuile. À titre indicatif, vous avez avec un flexoutuile T95 :

  • une longueur de 2000 mm au plus
  • une largeur de 950 mm
  • 10 ondes
  • et un poids de 5,50 kg pour 150 de conditionnement.

Pour un flexoutuile T380 par contre, vous avez :

  • une longueur de 2000 mm
  • une largeur de 1060
  • 18 ondes et 4 plats
  • et un poids de 6,20 k pour 150 de conditionnement également

Quels sont les différents types de flexoutuile ?

Contrairement à ce qu’on pourrait penser, de nombreuses marques s’investissent dans la production de flexoutuiles. Une affluence qui va dans l’intérêt des consommateurs puisqu’en faisant jouer la concurrence, vous obtiendrez vos flexoutuiles au meilleur prix. Voici une liste des trois différents types de flexoutuiles que vous retrouverez sur le marché.

  • Le tradiflex : comme le laisse percevoir son appellation, le tradiflex est un type de flexoutuile ordinairement de couleur rouge qui est principalement utilisé dans la rénovation de maison du style traditionnel. Ces maisons se voulant indépendantes, vous trouverez à l’achat, des flexoutuiles tradiflex ayant différentes caractéristiques techniques.
  • Le Flexréflex : conçu en aluminium, il s’agit très certainement du plus résistant des trois. Toutefois, cette résistance n’interfère en rien avec ses autres qualités. En effet, il est assez léger ce qui permet une meilleure manipulation et une installation facile. Il faut savoir par ailleurs que ce type de flexoutuile rencontre des voix discordantes aussi bien parmi les particuliers qu’auprès des professionnels.
  • Le décoflex : de couleur ocre, le décoflex est comme l’indique son nom, le flexoutuile vers lequel on se tourne lorsqu’on souhaite profiter du côté esthétique de ce type d’installation. Il s’associe parfaitement à tous les styles d’architecture ainsi qu’aux différents types de tuiles.

Les avantages du système de toiture sous toiture

Si vous savez que la pose de flexoutuiles améliore l’esthétisme visuel de votre habitation (vue de l’extérieur) et le confort de votre habitation, saviez-vous ce qu’il pourrait vous apporter d’autre ? Sinon, en voici une liste non exhaustive.

Optimise l’isolation de votre habitation

Après son installation, le flexoutuile fait d’une pierre deux coups. En plus de donner un second souffle à vos tuiles, il permet d’améliorer l’isolation aussi bien acoustique que thermique de votre intérieur. Votre maison sera à l’abri des déperditions d’énergies et des bruits externes.

Une pose pas trop contraignante

Lors de vos travaux de rénovation, vous avez la possibilité d’installer votre flexoutuile tout en gardant vos anciennes tuiles. Ce qui aura pour conséquence de vous permettre de réaliser des économies considérables.

Cela vaut également pour la charpente de votre maison. Pas besoin de la modifier ! Il vous faudra juste adapter les caractéristiques techniques du matériau en prenant en compte les conditions d’installation sur votre bâti.

Permets de lutter contre l’infiltration de l’eau

Un flexoutuile bien installé vous préserve efficacement contre l’infiltration de l’eau. Cela pourrait vous être d’une grande aide surtout si votre maison se trouve dans une zone arrosée.

Les inconvénients de la technique

En dépit de tous ces atouts, le flexoutuile cache quelques zones d’ombres.

  • Un prix élevé : compte tenu de l’intervention de professionnels certifiés dans l’installation du système flexoutuile, votre ardoise peut très vite être remplie. En effet, les professionnels pourraient vous facturer entre 30 et 100 euros l’heure. À noter qu’il faut plusieurs jours de travaux pour installer un système.
  • Une longévité limitée : il semblerait que le flexoutuile est une courte durée si l’on se réfère à la durée de la garantie qu’offrent la plupart des marques qui est de 10 ans.

Focus sur la pose des flexoutuiles

Une fois les avantages et les inconvénients de ce système connu, vous pouvez à présent passer à l’étape de l’installation. Comment ça se passe et que faut-il savoir ? On vous dit tout.

Le système flexoutuile : conseils de fixation

Pour votre flexoutuile, nous vous recommandons deux accessoires de fixation : des vis ou des fixations à pointes. Si vous optez pour une fixation à vis, il vous faudra choisir un accessoire de 63 cm. Pour les fixations à pointes, il faudra idéalement qu’elles aient 58 cm. Quoi qu’il en soit et quel que soit votre choix, assurez-vous que la partie ondulée soit d’au moins 30 cm.

Et dans le cadre des travaux d’amélioration du confort de votre habitation, vous pouvez joindre les travaux de pose de votre système flexoutuile à ceux d’un nouveau système de chauffage. En l’occurrence un système écologique et économique à l’image du chauffage hydrométrique. Vous pourrez éventuellement discuter de cela avec l’artisan en charge des travaux qui pourra vous recommander un chauffagiste.

Quelles sont les différentes étapes de la pose d’un flexoutuile ?

Pour installer votre flexoutuile, le professionnel devra respecter les étapes suivantes.

  • La préparation : il s’agit de la phase durant laquelle le professionnel devra retirer les anciennes tuiles et nettoyer la charpente. Une fois les tuiles retirées, il bénéficiera également d’un meilleur plan de travail.
  • L’installation : durant la pose, le professionnel dispose avec minutie chaque structure horizontalement va de la gauche vers la droite.
  • La fixation : durant la phase de fixation, le professionnel sécurise chaque plaque de flexoutuile afin qu’il n’y ait aucun type d’infiltration possible. En moyenne, il aura besoin de 15 fixations pour chaque plaque.
  • La finition : une fois la pose du flexoutuile terminée, l’artisan remet les tuiles et le chantier est complet.